Ne pas confondre

"veille" et "intelligence économique".

Définition de la veille la moins polémique :
"Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l'environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions".

Norme expérimentale XP X 50-053
"Prestations de veille et prestations de mise en place d'un système de veille"
Afnor, 1998

Définition de l'intelligence économique la moins polémique :
"L'intelligence économique peut être définie comme l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques. [...] La notion d'intelligence économique implique le dépassement des actions partielles désignées par les vocables de documentation, de veille... (...)".

Rapport du Commissariat Général du Plan,
"Intelligence économique et stratégie des entreprises"
La documentation française, 1994.

Ouvrons le débat ! Parlons des différences entre la veille et l'intelligence économique !
Vos commentaires et questions sont les bienvenues auprès de Pascal Frion

La veille

L'intelligence économique

De l'information viendra la stratégie De la stratégie viendra les besoins de s'informer
Collecte d'un maximum d'informations possibles Recherche du minimum d'informations nécessaires
Acquisition de savoir Aide à la décision
Fonction de spécialiste Démarche de généraliste
Recherche de l'exhaustivité sur un sujet donné Consultation d'échantillons d'informations
Accumulation d'information Elaboration d'information
Données (beaucoup d'informations blanches et répétitives) Renseignements (informations grises et variées)
L'information a un caractère plutôt statique L'information a un caractère plutôt dynamique
Techniques d'observation et d'anticipation Positionnement stratégique et offensive légale
Approche directe et concentration des efforts Approche indirecte et répartition des efforts
Enjeu d'entreprise Enjeu d'un tissu d'acteurs ou intérêt national

Nos commentaires :

I) Vous n'avez probablement pas comme objectif de devenir une société savante, alors nous vous conseillons de penser d'abord en stratège par une démarche d'intelligence économique, plutôt qu'en gestionnaire avec une démarche de veille.

II) Nous considérons qu'il faut commencer par l'intelligence économique, puis si nécessaire, mettre en place une structure de veille. En d'autres termes, ne vous laissez pas dicter votre conduite par la seule information que vous collectez. Soyez des démiurges et donner vous les moyens d'obtenir l'information que vous avez perçu être nécessaire.

III) Il est à déplorer qu'un certain nombre de personnes et d'acteurs entretiennent la confusion entre ces deux notions.
Serait-ce parce qu'elles n'ont pas lu ces deux ouvrages ?
Serait-ce parce qu'elles n'ont pratiqué que l'une de ces deux notions ?
Serait-ce parce qu'elles refusent de rentrer dans la problématique des rapports de forces entre entreprises ?

IV) Le terme "intelligence économique" doit être expliqué et ne plus être assimilé à des notions d'illégalité. Il ne saurait être remplacé par le terme "veille".

Pour aller plus loin, voici un article sur le sujet paru en Mai 2002 dans Technologies Internationales.

Acrie Réseau National vous aidera à y voir clair dans vos prises de décisions en vous proposant de réaliser des missions d'intelligence économique, et s'il s'avère qu'un dispositif de veille soit à mettre en place - ce qui n'est pas toujours le cas - Acrie Réseau National vous aidera à monter un dispositif de veille dans votre entreprises pour que vous gagniez en autonomie.

Contacter info@acrie.fr
ou remplir
le formulaire de liaison.

Acrie Réseau National est le premier réseau d'intelligence économique national privé 

© 1999 Acrie - Adrélec : info@acrie.fr